<< retour

Séjour en Inde 2007

mar 14 aoû 2007

14 08 2007

Découvrez le résumé de notre séjour auprès de nos amis indiens durant cet été. Cliquez sur la suite et suivez nous pour un voyage dans un monde d'espoir...

Séjour en Inde juillet-août 2007

Première étape du séjour : PARAS PADMA

Arrivée en Inde avec plus de 150 kg de matériel humanitaire, matériel récolté grâce à l'émission "Chacun pour tous" de Jean-Marc Richard sur la RSR (chaises roulantes, cannes, cadres de marche, matériel de physio et orthopédique).

Encore merci à vous tous pour votre générosité.

PARAS PADMA:

Le centre pour enfants handicapés de Paras Padma, acceuille actuellement 55 enfants. Les progrès sont plus qu'encourageants.

Le projet orthopédique commencé il y a un an se déroule à merveille.

35 enfants ont reçus un appareillage adapté à leur handicap, soit près de 50 attelles fabriquées par les orthopédistes qualifiés de Mobility India. De plus, un membre du staff de Paras Padma (Bapi) effectue depuis plus d'1 an un stage auprès de ces orthopédistes. Il recevra dès l'été prochain une formation d'orthopédiste de un an et demi financée par ASHA BENGAL.

Les travaux d'agrandissement du centre sont bientôt terminés, un étage supplémentaire au-dessus de la salle de physiothérapie a été construit ainsi qu'une terrasse qui recouvre actuellement tout le toit du centre. Ces nouveaux espaces permettront d'accueillir bientôt plus d'enfants.

Ebadat et Mina (les responsables du centre) ne manquent pas d'idées, ils viennent de mettre en place une formation de couturier pour les enfants les plus grands qui ne sont pas assidus à l'école...

C'est penser au futur et apprendre un métier à ces enfants pour pouvoir les rendre indépendants.

Nadjma, cette jeune fille de 18 ans, infirme moteur cérébrale, a commencé à apprendre à marcher il y a 6 mois. C'est grâce à ses attelles de marche qu'elle peut se tenir debout et apprendre doucement à se déplacer. C'est pour nous tous une grande fierté et beaucoup d'espoir pour son avenir.

Deuxième étape de notre séjour

Asha Bhavan Center

Quelle satisfaction pour nous tous que de constater un travail moderne, professionnel, exigeant et avec surtout énormément d'amour et une dévotion totale pour les plus pauvres et démunis.

250 enfants y reçoivent soins, réhabilitation et éducation. La plupart des enfants sont infirmes moteur cérébral lourd, et certaines familles n'hésitent pas à essayer de s'en débarrasser, mais l'équipe d'Asha Bhavan Center croit au potentiel de chacun d'entre-eux.

Formation "papier recyclé"

Projet d’objets en papier recyclé.

Ceci est encore un projet qui nous tient à cœur. Il est un excellent exemple des projets entrepris et pensé par le team indien d’ ABC. L’idée de est de former 6 mois un groupe de femmes handicapées à la confection de diverses objets en papier recyclé (cadres, lampes, agendas, etc. dans des coloris magnifiques). Une fois formées ces femmes repartent dans leurs villages respectifs où, en petits groupes, elles vont monter une petite coopérative (grâce à un micro-crédit réalisé par ABC).

Leurs objets sont vendus dans des boutiques de luxe de Calcutta qui mettent un coin de magasin à disposition. Le but n’est pas uniquement « d’occuper » ces femmes handicapées, mais engendre un impact bien plus intéressant.

Ces femmes qui deviennent financièrement autonomes retrouvent aussi et surtout une place reconnue dans leurs villages. Elles peuvent retrouver une certaine dignité, mieux nourrir leurs enfants, relever la tête… De plus, sur le principe du micro-crédit, leurs réussites financent la formation de la prochaine volée d’apprenties et de leur installation pour démarrer leur activité professionnelle. Finalement tous les matériaux utilisés sont naturels : teintures à base de plante, colles à base d’amidon de riz, etc. Les vitrines dans ces grands magasins font connaître aux indiens fortunés le centre de rééducation, le dispensaire et permettent aussi la récolte d’aide directement sur place.

Il est vrai que nous sommes fiers de vous présenter ici ce que nos amis indiens imaginent quotidiennement pour combattre la misère et c’est avec finalement une petite contribution financière d’ASHA BENGAL qu’un tel projet peut démarrer, c’est génial et ça ne coûte pas cher. Nous avons ramené dans nos valises des objets de ces ateliers que nous vendrons lors des marchés et du concert.

L'aide sociale financée par Asha Bengal

En collaboration avec le centre ICOD et son président Gaston Dayanand, notre association a pu soutenir durant une année différents cas:

Plusieurs opérations du coeur, accouchements, réparations de maisons détruites suite à la mousson, soutien du mariage d'une orpheline et achats de chaises roulantes et autres moyens auxiliaires de marche.

C'est au total 16 personnes qui ont été aidées grâce à ce soutien financier.

Asha Bengal recommence cette action pour l'année à venir et remercie tous les membres de ICOD pour tout l'amour et le soutien qu'ils apportent au plus pauvres du Bengale.

Les écoles dans les briquetteries

Lors de notre séjour, nous avons aussi rendu visite aux 50 enfants aborigènes qui séjournent actuellement dans un centre. Ce projet d'éducation a été le premier mis en place par Asha Bengal en 2003 et repris par l'écrivain Dominique Lapierre. Nous sommes très fiers d'avoir contribué à sortir ces enfants des fabriques où la misère et l'esclavagisme étaient présents. Ils sont tous en bonne santé et suivent actuellement une scolarité normale.

Après ce bilan, nous sommes encore plus que motivés de soutenir nos amis et frères indiens dans leur travail admirable envers les plus démunis. Année après année, nous pouvons constater toujours plus de progrès et d'amour grandissant. Nous aurons donc beaucoup à faire cette année afin d'être à leur côté....

Encore merci à vous tous pour votre amitié et votre soutien.

C'est avant tout grâce à vous que nous pouvons faire de ces petites gouttes une grande et belle rivière de solidarité.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.



administration   revenir au haut de la page